you're reading...
Galeries

Naturellement

Belle sélection que nous propose la galerie XXL Art, sur le thème de la nature. Spécialisée en multiples (gravures, lithos, …) et en dessins, cette petite galerie continue à faire des choix judicieux et toujours très élégants.

url-1A voir aujourd’hui, les dessins au crayon d’Anne Marie Finné, qui croque les végétaux de son jardin ou d’ailleurs en des fouillis d’ombres et de traits qui deviennent abstraits, pensés. Elle travaille aujourd’hui sur le thème des tulipes, dont elle précise les contours et les formes à petits coups de crayon à mine de plomb, réalisant des ensemble grisés qui évoquent des nuages, un amas d’ombres. Le jeu entre le camaïeu de gris et le blanc du papier crée une atmosphère extrêmement délicate, minutieuse, précieuse.

Sabine Corman dessine sans relâche un cèdre qu’elle a croisé lors d’un voyage. Au crayon, au fusain, repris encore et encore, ses ramures expriment une belle verticalité mais aussi les émotions de l’artiste et une grande solitude.

Jacques Dujardin, dont on a vu les œuvres à l’exposition Wunderkammer, au Botanique, utilise des éléments organiques pour ses compositions. Ainsi, un visage se dessine avec une surface d’herbes qu’il a laissées pousser, puis qu’il a mises sous vide pour fixer l’instant parfait où chaque brin d’herbe avait la longueur parfaite pour tracer ce que Dujardin cherche à tracer. Il fait la même chose avec des tranches de champignons et même de la crépine (Si, si !).

Jean-Claude Flebus propose de très beaux papiers : gouache et pastel se mêlent en deux niveaux, comme dans un théâtre d’ombres. A l’avant, les ramures sombres, à la gouache, d’arbres dénudés, à l’arrière, des paysages graphiques et stylisés, au pastel, dans des tons de bleus et de gris doux. La composition rappelle les encres orientales.

On pointe aussi les aquarelles de Françoise Vigot. Très minutieusement, elle peint une noix, ou une cosse de marron, ou un citron vert, en tout petit, au centre d’une grande feuille carrée. Le résultat, agréablement mis sous verre dans un grand cadre en bois au format carré, se joue des proportions, et mêle rendu ultra réaliste avec une tension entre le très petit et le très grand. C’est très réussi.

  • Galerie XXL Art
  • Bruxelles

Paru en 2012 dans L’Echo

À propos de Muriel de Crayencour

On écrit bien sur ce qu’on aime. J’ai beaucoup visité de musées et d’expositions depuis toujours et ai une formation d’artiste. J’aime aller admirer des œuvres. Chaque œuvre d’un bon artiste ouvre sur notre humanité, notre universalité. Cela me touche à chaque fois. Plus j'en découvre, plus mon appétit pour l’art augmente. C’est comme une gourmandise qui ne finit pas. C’est passionnant de se rendre compte que l’œil s’éduque, comme la voix, l’oreille ou le palais. Plus je vois des choses, plus je comprends l’art. Et plus je vois de l’art, plus je comprends l’humain. Muriel de Crayencour a rédigé des chroniques sur les arts visuels durant 5 ans pour L'Echo (www.lecho.be). Elle est actuellement journaliste culture pour M Belgique.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :